Une après-midi autour du vieux port de Larochelle.

Après un déjeuner plutôt rapide, tout le monde monte dans la voiture, papa au volant et nous sommes en route pour l’une de mes villes préférées de Charente Maritime! On se gare à notre parking habituel, je prends mon appareil photo qui ne me quitte plus maintenant et nous voilà parti pour une petite après-midi autour du vieux port de La Rochelle. 

larochelle 1 modif.JPGDes voyageurs qui se bousculent, d’autres qui passent devant ma caméra pour s’infiltrer sur la photo, des enfants joyeux qui sautillent partout, d’autres maladroit qui manquent de tomber à la baille ( ça, c’est moi la plupart du temps) et même à 23 ans, je peux entendre ma mère me dire  » attention ne t’approche pas trop du bord, tu vas tomber Amélie «  mais ça, c’est la simple routine du quotidien… 

larochelle 2 modif.JPG

Un petit tour dans les ruelles non loin du vieux port, on fait du lèche vitrine, puis on s’arrête dans un café pour se requinquer, mais surtout se réchauffer. 

larochelle 10 .png

larochelle-3

On se raconte des anecdotes autour d’un café, mon frère, lui, fait des blagues, on rigole et j’en apprends un peu plus sur mon appareil photo en l’utilisant encore et encore. On ne se prend pas la tête, nous prenons juste le meilleur et nous laissons de côté les mauvaises pensées le temps d’une après-midi. Ces moments sont simples, mais souvent les meilleurs. Passer du temps avec ma famille est l’une de mes plus grandes priorités.  

larochelle 4 .JPG

De retour dehors, sous ce froid de canard, nous continuons notre route. On admire le paysage si beau qui s’offre à nous. On contemple toutes ces couleurs dressées dans le ciel quelques minutes. La nuit tombe et l’intensité des couleurs s’accentue. Malgré la nuit tombé, la ville devient de plus en plus lumineuse grâce à ces milliers de lumières. Une atmosphère tout simplement magique règne sur le vieux port. 

larochelle 6 .JPG

Nous nous arrêtons devant un disquaire à la recherche d’une nouvelle pépite. Résultat, rien de bien intéressant et nous repartons vers la voiture, tout en profitant des belles couleurs qui illuminent le ciel. 

larochelle-5

Je suis à la traine à force de vouloir capturer toutes les étapes de ce si beau couché de soleil. La fraicheur des nuits hivernales commence à se faire ressentir et je décide de prendre une dernière photo avant de rejoindre ma famille qui est déjà loin devant moi.

larochelle 7.JPG

Après une bonne dizaine de minutes, perdu dans les rues de Larochelle, mon père trouve enfin le parking, maintenant, direction la crêperie pour un bon petit diner. Ce sont sans doute les meilleures crêpes que je n’ai jamais mangé dans un restaurant. Crêperie très chaleureuse et conviviale. Nous avons passé une excellente soirée. Je vous recommande vivement le restaurant la galettière

larochelle 11 .JPG

C’est ce à quoi ressemble une après-midi de vacances en famille pour moi.

larochelle 11 .JPG

J’espère que cet article vous aura plus. Je vous souhaite une merveilleuse année 2018, remplie de belles choses et de bonheur. Que tous vos plus grands rêves se réalisent. Je vous retrouve très bientôt pour un nouvel article.

À bientôt,

logo lilie final

#14 Dans la cuisine de Lilie : brioche tressée du petit-déjeuner

La brioche, je crois que c’est ce que je mange le plus au petit-déjeuner et je ne m’en lasse pas. Comme il n’y en avait plus à la maison, je me suis dit qu’une bonne brioche faite maison, sera toujours meilleure qu’au super marché. Alors me voilà lancée dans la confection de ma pâte.

broche 1 .JPG

Les ingrédients pour une brioche : 

  • 500g de farine
  • 200ml de lait
  • 100g de sucre
  • 2 œufs + 2 jaunes pour la dorure
  • 15g de levure de boulanger
  • 115g de beurre
  • 2 pincées de sel
  • du sucre perlé pour le dessus

Les étapes de la recette : 

 

 

Premièrement, dans le bol de votre batteur muni du crochet mettez la farine, le sel, le sucre puis le lait. Commencez à battre à petite vitesse puis ajoutez la levure de boulanger. Pétrissez jusqu’à obtention d’un mélange bien homogène et incorporez ensuite les deux œufs, puis battez à vitesse moyenne jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois du batteur.

Mettez maintenant le beurre mou coupé en petits morceaux et battez à petite vitesse jusqu’à ce que le beurre soit bien incorporé et que le mélange soit homogène. Pour finir, battez votre pâte à vitesse moyenne jusqu’à ce que votre pâte se décolle des parois du batteur. Cette étape prend pas mal de temps. Comptez entre 8 et 10 minutes.

Laissez votre pâte dans son bol et recouvrez le tout d’un torchon propre. Laissez alors pousser votre pâte pendant environ 5 heures. (J’ai fait la mienne le matin pour la cuire le soir).

Préchauffez votre four à 180° c 

brioche 8 .JPG

Une fois poussez, dégazez votre pâte en appuyant dessus à l’aide de votre point puis farinez votre plan de travail pour un façonnage plus facile. Coupez trois parts égales et formez des boules. Avec vos trois boules de pâte faites maintenant des bandes de même longueur. Joignez vos trois bandes entre elles sur le haut et commencez votre tresse. Pour finir, sécurisez bien les trois bandes de pâte. Mettez alors votre brioche sur la plaque de votre four muni de papier cuisson et laissez reposer pendant une heure.

Une heure plus tard, badigeonnez votre brioche avec le jaune d’œufs et saupoudrez ensuite de sucre perlé. Elle est prête à être enfourné à 180 °C pendant environ 30 minutes.

Attendez maintenant qu’elle refroidit (même si j’avoue, j’avais envie de manger un petit bout juste à la sortie du four) pour pouvoir la déguster.

brioche 13.JPGbrioche 14.JPG

Petit-déjeuner, goûter, ou pour accompagner votre dessert, elle se déguise à toute heure de la journée. Aérée et super-moelleuse, elle est juste succulente. Je pense déjà à mon petit-déjeuner de reine avec du beurre, un peu de confiture et un petit café, c’est top ! On croit qu’elle est énorme, mais je pense qu’elle ne fera pas long feu ahah.

brioche 15.JPG

Je reviens très bientôt pour un article aux couleurs de noël cette fois-ci. Je vous embrasse et vous dis à très bientôt,

logo lilie final

Un après-midi avec Lilie en Charente Maritime

Quand il commence à faire tout gris et que l’hiver s’installe petit à petit dans la région parisienne, dans le Sud ouest, il fait encore un temps où l’on peut se découvrir un peu. Pour mon plus grand bonheur, nous voilà partie sur la côte pour une après-midi familiale au milieu des pins, des rochers, des carrelets, mais surtout près de l’eau.

charente 1 .JPG

Il y a ceux qui se baignent un premier novembre et ceux qui préfèrent crapahuter aux arbres et regarder le magnifique paysage qui s’offre à nous.

charente 2 .JPGcharente 3 .JPG

Le bruit des vagues qui claquent sur les rochers se mêle à ceux des enfants qui rigolent jusqu’à en pleurer. J’aime être au calme et ne plus penser à rien. Je suis de nature à toujours bouger et je n’aime pas rester sans rien faire. Alors prendre mon appareil photo et me focaliser sur ces paysages somptueux est quelque chose qui m’apaise et me calme. C’est mon yoga à moi !

charente 4 .JPGcharente 5 .JPG

Plus on avance et plus le soleil se cache. Je regarde l’heure, il est 16 h 45. C’est bientôt l’heure pour un couché de soleil à capturer ! On admire encore un peu les rayons du soleil qui dansent sur l’eau et jouent sur les carrelets, puis on continue notre marche.

charente 6 .JPGcharente 7.JPGcharente 8 .JPG

On sort du bord de mer pour rejoindre les terres et nous voilà partie pour Royan. Sur la route, je reste émerveillée par la beauté du ciel qui se transforme. Papa continue la route jusqu’à trouver le spot parfait pour quelques photos tout près du casino. Il s’arrête au bord de la route et je saute de la voiture pour ne pas louper une miette du spectacle que la nature nous offre.

charente 9 .JPGcharente 10 .JPGcharente 11 .JPG

Des joggers qui s’arrêtent pour prendre quelques clichés, des photographes, des gens de passage ou des rêveuses comme moi. Tout le monde se mélange pour essayer de capturer la plus belle des photos. Je reste là, bouche bée, accoudée à la barrière et je scrute l’horizon. Je pourrais rester là, toute la soirée, à regarder le ciel changer de couleurs en si peu de temps et je grimpe dans la voiture. On admire de nouveau le ciel et on fait un dernier arrêt pour quelques photos supplémentaires.

charente 12 .JPGcharente 13 .JPG

S’il y a bien une chose qui allie voyage et gourmandise, c’est bien les glaces ! Dans la famille, on est plutôt du genre à chercher celle qui ressemble à nos gellateria favorites en Italie et on en a trouvé une par ici, le confiseur et glacier Lopez. C’est que là et nulle part ailleurs que j’irai déguster une bonne glace ou une bonne gaufre à Royan.

charente 14 .JPG

J’espère que cet article vous aura plus. Si vous voulez savoir mes endroits préférés ou mes bonnes adresses, je serai très heureuse de les partager avec vous. Dites le moi en commentaire ! Vous pouvez me retrouver sur twitter : @lilieleblog ou Instagram : @aupaysdelilie

En attendant je vous fais plein de gros bisous et vous dis à très bientôt pour un article sucré.

logo lilie final

#8 dans la cuisine de Lilie : tarte poire et noisette.

Il y a quelques jours je vous parlais de mon aventure dans les champs pour aller chercher des citrouilles d’Halloween, mais nous en avons profité pour prendre aussi quelques fruits et légumes. Parmi ces derniers ? Des poires ! C’est un fruit que j’ai redécouvert en réalisant cette recette, car je n’en mangeais pas forcément, mais c’est idiot, car c’est vraiment délicieux.

C’est sans hésitation que j’ai feuilleté le nouveau livre de Monsieur Cyril Lignac et j’ai vu une recette de tarte aux poires. Même si je n’ai pas voulu reproduire la recette, c’est comme ça que j’ai été inspirée pour faire un délicieux sablé noisette, une compote et une jolie rosace de poire pour faire plaisir à ma famille.

poire 1 .JPG

Voici donc les ingrédients pour une tarte aux poires : 

Le sablé noisette : 

  • 170g de beurre
  • 65g de poudre de noisette
  • 1 pincée de sel
  • 100g de sucre
  • 300g de farine
  • 1 oeuf

La compote de poire : 

  • 2 grosses poires
  • un peu d’eau

La décoration : 

  • 3 à 5 poires
  • un peu de sucre

Les étapes de la recette : 

 

Commençons par réaliser le sablé à la noisette. Dans le bol de votre batteur muni de la feuille, ou dans un saladier, faite ramollir le beurre (il doit devenir pommade). Pendant ce temps-là, mélangez dans un saladier le sucre, la poudre de noisette et la pincée de sel puis incorporez le mélange de poudre dans le beurre pommade. Mélangez le tout à vitesse moyenne. Quand votre mélange est bien homogène, ajoutez la moitié de l’œuf battu et la moitié de la farine puis battez une nouvelle fois à vitesse moyenne pendant deux minutes. Versez ensuite le reste de l’œuf et de la farine. Mélangez jusqu’à ce que la pâte se décolle des parois du batteur. Sortez la pâte et filmez-la pour la mettre au réfrigérateur pendant trois heures minimum.

Si vous avez le temps, il est tout de même préférable de préparer la pâte la veille.

Deuxièmement passons à la préparation de la compote de poire.

poire 6.JPG

Dans un premier temps, épluchez et coupez vos poires en morceaux pour les mettre ensuite dans une casserole avec un filet d’eau (pas trop, sinon la compote risque d’être trop liquide et cela va détremper la pâte. Une fois cuite elle sera toute mole). Faire compoter. Vous pouvez utiliser un presse-purée pour écraser vos morceaux de poire. Laissez refroidir.

Passons maintenant à la partie que je préfère, l’assemblage !

poire 7

Sur votre plan de travail saupoudrez de la farine et étalez votre sablé à la noisette sur une épaisseur de 3 mm. Disposez votre pâte sur un papier sulfurisé puis dans votre plat à tarte.

poire 8

Appuyez bien sur les bords de la pâte. Piquez votre pâte à l’aide d’une fourchette pour qu’elle ne gonfle pas à la cuisson.

poire 9

Vous pouvez maintenant disposer votre compote sur le fond de la tarte.

Préchauffez votre four à 120°c.

poire 11.JPG

Maintenant, mon étape favorite, la décoration de la tarte.

Épluchez et coupez vos poires de la forme que vous souhaitez. Vous pouvez très bien les couper en morceaux et les disposez comme ça sur la compote, mais personnellement, j’ai choisi de les couper en lamelle pour créer une sorte de rosace sur le dessus. Pour cette étape, vous pouvez vraiment laisser libre cours à votre imagination et faire ce qui vous plaît le plus.

poire 11 .JPG

Saupoudrez ensuite votre tarte avec un peu de sucre et enfournez pendant 20 à 30 minutes. (N’hésitez pas à la surveiller plusieurs fois, car le temps de cuisson dépend vraiment de votre four).

poire 1poire 13.JPG

Pour encore plus de gourmandise, il est aussi possible de rajouter du chocolat, je suis sûr que ça doit vraiment être délicieux !

poire 12.JPG

Alors, vous la trouvez comment cette petite tarte aux poires ? Tout ce que je peux vous dire, c’est que ma famille l’a adoré. La prochaine fois, je pense que ce sera une tarte aux pommes ! Si vous reproduisez la recette n’hésitez pas à me faire part de vos créations sur les réseaux sociaux (twitter : @Lilieleblog Instagram : @aupaysdelilie)

Je vous retrouve la semaine prochaine avec des articles très Halloweenesque ah ah !

En attendant je vous fais plein de bisous et vous dis à très bientôt,

logo lilie final

 

#5 Dans la cuisine de Lilie : je donne ma langue au chat.

Comme promis, je reviens aujourd’hui avec une recette que j’ai l’habitude de réaliser pour toute ma petite famille. Mes langues de chats plaisent aussi bien aux grands, qu’aux petits. C’est assez simple, mais délicieux !

Votre tablier attaché, vos mains lavées, la recette peut commencer !

Voici donc les ingrédients pour environ 40 langues de chats (Vous vous dites sûrement que c’est beaucoup, mais je vous assure que quand vous y allez y goûter, il n’y en aura pas assez).

langue de chat 1 .jpeg

Capture d_écran 2017-09-25 à 15.40.30

Dans un premier temps, je commence par battre mes blancs d’œufs en neige, puis je fais fondre le beurre. Ensuite, dans un saladier, je mélange les ingrédients secs (le sucre, la farine et la vanille). Une fois bien mélangé, il est temps de verser le beurre fondu. Je mélange maintenant jusqu’à obtenir un mélange homogène. Quand mes blancs d’œufs sont montés en neige, je les incorpore dans la première préparation. À ce stade, je mélange à l’aide d’une spatule et non d’un fouet. Si vous mélangez trop énergiquement, les blancs vont redescendre et la texture ne sera plus légère.

Je préchauffe maintenant mon four à 180°c.

Sur une plaque de cuisson, je dépose une petite cuillère de pâte et je fais une forme ovale à l’aide du dos de ma cuillère. J’enfourne maintenant pendant environ 8 minutes, jusqu’à ce qu’une couleur dorée se forme autour des langues de chats. À la sortie du four, elles seront molles, mais ne vous en faites pas, elles sont cuites. Je les laisse durcir à l’air libre et je les mets ensuite dans une boîte à gâteau pour pouvoir les conserver. Elles deviendront croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur.

Côté conservation, je ne peux pas trop vous dire, à chaque fois que j’en fais, entre les petits et les grands, elles sont toutes mangées dans les jours qui suivent. ah ah ! Je vous assure, c’est une tuerie !!

langue de chat 10langue de chat 13

J’espère que cette recette de biscuit vous aura plus. Je reviens dès mercredi avec un article voyage. Si vous reproduisez la recette, n’hésitez pas à me laisser des photos de vos créations sur les réseaux sociaux (twitter : @Lilieleblog ou Instagram : @aupaysdelilie) je répondrais à vos messages et aimerais vos photos à coup sûr !

En attendant je vous fais plein de gros bisous, à très bientôt,

logo lilie final