Barre de céréales maison sans cuisson

Les barres de céréales, c’est ma collation préférée. Malheureusement, celles du commerce sont tout sauf saines et nutritives, souvent trop sucrée, trop grasse. Après plusieurs essais de recette, j’ai enfin trouvé la meilleure des recettes. Alors attachez votre tablier, et direction la cuisine.

Les ingrédients pour 8 à 9 barres de céréales :

  • 100 g de flocon d’avoine
  • 20 g de quinoa soufflé
  • 75 g de miel
  • 20 g d’eau
  • 15 g d’huile de coco
  • 45 g de noisette et amande concassée
  • 40 g de raisin sec (ou autres fruit sec comme la figue l’abricot ou cramberrie)
  • De la cannelle en poudre (ou de la vanille)

Les étapes de la recette :

Dans un premier temps, concassez les noisettes, les amandes et coupez les raisins s’ils sont trop gros (vous pouvez aussi remplacer les raisins par de l’abricot, de la figue ou des cramberries). Faites chauffer au micro-ondes le miel, l’eau ainsi que l’huile de coco. Ensuite, mélangez les flocons d’avoine, le quinoa soufflé, la cannelle et les fruits secs.

Incorporez les liquides et mélangez jusqu’à obtenir un mélange bien homogène. Pour un peu plus de gourmandise, vous pouvez aussi y ajouter quelques pépites de chocolat noir.

À l’aide d’une cuillère, incorporez dans un moule le mélange puis tassez pour que les barres soient bien compactes. J’utilise un moule à mini-cake, car je trouve les portions parfaites, mais vous pouvez aussi mettre le mélange dans un grand moule avec du papier sulfurisé.

Placez les barres pendant 45 minutes au congélateur avant de les démouler (et de les couper en part égale si vous utilisez un grand moule). Attendez quelques minutes avant de les déguster.

Et voilà, vous avez des barres de céréales ultra-gourmandes et surtout, saines. Sans graisses ajoutées, sucre blanc ou conservateur. Un allier parfait pour la petite collation pré training. Ça me donne toute l’énergie dont j’ai besoin avant ma séance de musculation ou mes sessions running. J’accompagne ma barre d’un fruit et voilà mon petit goûté complet.

Pour conserver les barres, je les garde au frais dans une boîte. (Si elles restent à température ambiante, le miel devient trop collant).

J’espère que cette recette vous a plu et que vous la testerez. Je reviens très bientôt avec d’autres recettes.

À bientôt,

Des cookies healthy pour les sportifs ou pas d’ailleurs !

Cookie « healthy » flocon d’avoine, chocolat noir et noisette.

Par simple gourmandise ou en collation avant le sport, j’ai toujours adoré les cookies, mais je n’en mange que très rarement. Ils sont bien souvent trop sucrés, trop gras, trop chocolatés… Il y a toujours quelque chose qui ne va pas… Jusqu’à ce que j’aie trouvé ces fabuleux cookies aux flocons d’avoine. Ils sont absolument parfaits ! Ils sont même approuvés part les coachs de keep cool Saintes ! (mes goûteurs !

Les ingrédients pour 12 cookies :

  • 55 g de beurre pommade (très important)
  • 40 g de cassonade (remplaçable par du sucre mais vous n’aurez pas le même goût).
  • 95 g de flocon d’avoine
  • 50 g de farine
  • 60 g de chocolat concassé (ou des petites de chocolat)
  • 30 g de fruits secs (ici un mélange de noisette et de noix de pécan)
  • vanille en poudre (ou liquide)

Les étapes de la recette :

Dans un premier temps, mélangez votre beurre pommade (s’il est encore dur, mettez-le quelque seconde au micro-ondes et il sera parfait) avec votre cassonade. Une fois un mélange homogène obtenu, casser l’œuf et mélangez une nouvelle fois (la texture sera extrêmement bizarre, mais pas de panique, c’est normal).

Ajoutez ensuite les flocons d’avoine et vous l’aurez compris, il faut encore mélanger avant d’ajouter la farine, la vanille ainsi que le mélange chocolat et fruits secs.

Formez maintenant une boule de pâte que vous pourrez diviser en 12 petites boules (d’environ 30 grammes).

Préchauffez votre four à 180 °C

Déposez vos boules de cookies sur une plaque de cuisson et vous pourrez ainsi les aplatir à l’aide de la paume de votre main. Enfournez pour 10-12 minutes. (Tout dépend de votre four).

Des cookies parfaits. Moelleux à l’intérieur et croquant à l’extérieur ! Un régal. Et voilà une petite recette de cookie que vous pourrez manger sans complexer. J’en mange un en dessert ou juste avant une séance de sport. Ils vous donnent toutes l’énergie nécessaire et en plus, c’est délicieux ! C’est pour moi le combo parfait.

J’espère que cette recette qui change de celle de d’habitude vous plaît. N’hésitez pas à me le dire en commentaire, ça me fera très plaisir. Des idées de recette pour un prochain article ? En attendant de vous lire, je file à la salle de sport !

Plein de bisous, à très bientôt,

DIY : Un centre de table pour les fêtes


Je pense que vous l’avez déjà devinée, j’adore tout ce qui est naturel pour les fêtes et c’est dans cette lancée que je continue pour les DIYs. L’avantage d’habiter à la campagne c’est d’avoir une infinité de possibilités pour faire des DIYs et c’est une bûchette qui m’a conquis pour créer un centre de table façon bougeoir.

LE MATÉRIEL NÉCESSAIRE :

  • Une bûchette de bois
  • Des bougies typent chandelier
  • De la colle à chaud
  • Des décors tel que des branches de sapin ou de houx.

LES ÉTAPES DU DIY : 

  • Pour fabriquer ce joli centre de table il faudra premièrement bien couper votre bûchette. Attention à vos doigts avec les outils ! (J’ai personnellement demandé à mon petit papa de m’aider et au moins, c’est super-bien fait !) 
  • créez ensuite des trous pour la position des bougies. En ce qui me concerne j’en ai créé trois.
  • Bomber préalablement vos décors à l’aide de bombé vernis pour que ça tienne plus longtemps
  • Maintenant, pour décorer cette buchette, collez premièrement vos bougies à l’aide de colle à chaud faites attention à ce qu’elle soit bien droite ! 
  • Il est temps de passer à ma partie favorite, la décoration. À l’aide de la colle chaude, j’ai déposé des petits morceaux de branche de sapin, du houx, du fragon. Il y a une multitude de choses que vous pouvez coller sur cette bûchette.

Voila un parfait centre de table pour les fêtes de fin d’année. Que ce soit à noël ou pour le jour de l’an, il fleurira votre table. Les bougies allumés, des jolies verres, de bons produits et surtout, vos proches qui l’entourerons le sublimerons. 

Joyeuses fêtes à toutes et à tous, plein de bonheur, de joie et surtout, de gourmandise. Que cette fin d’année soit magique et que tout vos veaux les plus chères se réalisent.

Tendrement, 

2 DIY pour des fêtes tout au naturel.

Un sapin en pomme de pin : 

Lors d’une balade à la Palmyre le week-end dernier, j’ai ramené des tonnes de pomme de pin pour décorer la maison aux couleurs de noël. Pour moi, noël rime avec tradition et nature. Je n’aime pas tout ce qui est surfait. Quoi de plus jolie que les couleurs du bois qui crépite dans la cheminée, le vert du sapin, le rouge et le doré. Pour moi, c’est le combo parfait. J’ai donc imaginé pour vous 2 DIYs purement naturels.  Un sapin en pomme de pin ! Parfaite petite décoration sur une étagère ou encore une table.

LE MATERIEL NECESSAIRE : 

  • Des pommes de pin. 
  • Du papier, carton. 
  • De la colle à chaud. 
  • Des décors pour finaliser la décoration. 

LES ETAPES DU DIY : 

  • Dans un premier temps, créez un cône à l’aide de votre papier, puis cassez vos pommes de pin de façon à récupérer toutes les écailles.
  • Deuxièmement, pour créer le sapin, commencer par le haut du cône et coller une à une les épines de la pomme de pin en traçant votre chemin jusqu’en bas du cône. (Commencez par les plus petits bouts pour finir par les plus gros) pour donner la parfaite illusion de la pomme de pin.
  • Pour finir, décorez votre sapin comme vous le souhaitez. Des boules, des petites guirlandes, sans oublier l’étoile au sommet.

Voici votre petit sapin qui se fondra parfaitement dans la décoration de votre intérieur pour les fêtes de fin d’année. Une petite décoration idéale à poser sur une étagère ou encore une table.

Un bougeoir tout au naturel : 

Maintenant que j’habite à la campagne, je trouve un malin plaisir à aller chiner tout pleins de matériaux naturels autour de la maison. Habiter autour des vignes, c’est une mine d’or et c’est cela qui m’a inspiré ce DIY. Un bougeoir en tiges de vignes et décoré d’oranges séchées. (Ou autre, les possibilités sont infinies).

LE MATERIEL NECESSAIRE : 

  • du bois (pour moi, ce sont des branches de vignes) 
  • de la colle à chaud 
  • un contenant en verre (J’ai utilisé des bougies en verre de notre très chère magasin suédois, elles sont parfaites).
  • une bougie 

LES ETAPES DU DIY : 

  • Pour commencer votre bougeoir, lavez votre contenant pour avoir une surface bien lisse.
  • Couper vos branches d’une taille légèrement plus haute que la hauteur de votre contenant. (Essayez pour cela de créer plusieurs tailles. Cela ne sera que plus jolie)
  •  Appliquez dans le sens de la hauteur vos petits morceaux de bois. Les uns après les autres avec de la colle à chaud.
  • C’est un jeu de patience pour pouvoir bien disposer vos branches de façon à ce qu’il n’y ait pas trop d’espace entre chacune des branches. Le mieux est de voir ce que cela donne avec le morceaux de bois suivants avant de vraiment le coller.
  •  collez des oranges séchées ou autres décorations (houx, et autres fleurs de noël ferai un bougeoir magnifique).
  • Lavez l’intérieur de votre bougeoir afin d’enlever le surplus de colle avant de disposer votre bougie.
  • Mettez vos bougies, puis admirer la beauté de votre bougeoir. Il s’en dégagera une vraie atmosphère paisible et chaleureuse.

Voici deux DIYS qui illuminerons vos fêtes de fin d’année. Je reviens très bientôt avec le DIY d’un centre de table, encore une fois, très naturel, mais aux couleurs de noël.

La visite des studios Harry Potter à Londres

harry potter 1_15.jpgL’un de mes rêves les plus fous était d’aller visiter les studios Harry Potter qui se trouvent à Londres. C’est donc avec une immense joie que je me suis rendu voie 9 3/4 direction Poudlard le31 octobre dernier. La saga Harry Potter a bercé mon enfance et voir tous ces décors, ces costumes, et tous ces petits objets comme la coupe de feu, les potions, les journaux ou les posters, tout cela me tenait vraiment à cœur et c’est chose faite !

Alors venez, on prend le Poudlard express, juste un allé simple, pour l’école des sorciers…

Hogwart 6:00PM :

Les portes de Poudlard s’ouvrent pour nous laisser admirer la grande salle. Les citrouilles qui flottent dans les airs et les jeux de lumières nous embarquent directement dans l’ambiance d’Halloween. On a vraiment l’impression d’être des élèves de Poudlard et que nous nous apprêtons à manger un vrai dîner de fête.

harry potter 1_8

Au fond de la salle, sur l’estrade, se dressent devant nous Professeur McGonagall, Dumbledore derrière son pupitre et Severus Rogue. C’est ainsi que nous commençons notre voyage magique et hors du temps dans le monde du plus célèbre des apprentis sorciers. Dans ma tête, à ce moment-là, j’avais vraiment l’impression que Ron, Harry et Hermione étaient là, à nos côtés et qu’il venait d’être acceptés dans la maison Grinfundor.

Tous ces costumes si magiques que nous avons tous admiré sur nos acteurs préférés sont là, avec tous ces petits détails, ces objets parfois si petits, mais si beau, tout est là pour nous rappeler nos moments favoris.

Ce qui m’a le plus fasciné dans le début de cette visite sont sans aucuns doutes les pièces intactes que j’admirais dans les films. La salle des potions, la maison des Weasley, le dortoir grifundor, la cabane d’Agrid ou encore le bureau de Dubledore… Tout est si bien conserver, si bien pensé et réalisé… C’est à ce moment-là que nous prenons vraiment conscience du travail titanesque de toutes les équipes derrière les films. C’est une leçon exceptionnelle sur le monde du cinéma que cesse de nous rappeler les studios Warner Bros lors de notre visite.

harry potter 1_30.jpg

Voir tout cela m’a rappelé énormément de souvenirs. Lors qu’entre amie nous nous racontions dans la cour d’école nos scènes préférées du volet de la saga tout juste sortie ou lorsque nous nous prenions pour Miss Granger en lançant notre sort favori (Wingardium leviosa). C’était si dingue de voir tout ça, en vrai.

harry potter 1_21

Voici alors le moment ou Agrid nous attend à l’entrée de la forêt interdite. Le chemin est sombre et l’atmosphère se fait pesante. L’hippogriffe Buck est là, majestueux et nous salue tour à tour. Des toiles d’araignées commencent à apparaître alors qu’Aragoge surgit de nulle part, il n’y avait aucun doute, nous étions bien dans la forêt interdite et les frissons étaient garantis.

harry potter 1_13

À l’approche de private drive, le chemin de traverse et la plateforme 9 3/4 nous savions que l’heure de la fin de la visite approchait à grand pas, mais à aucun moment je m’attendais à vivre un moment si fabuleux et remplis d’émotions.

harry potter 1_6.jpg

À la vue de Poudlard mes yeux s’illuminaient et la petite larme que je retenais depuis le début de la visite est enfin apparue sur mes joues. Cette maquette est si gigantesque et grandiose que je suis restée sans voix. Je ne pense pas qu’il y ait des mots assez fort pour décrire ce travail titanesque. Tous ces petits détails, les arbres, ce pont si célèbre, sont à couper le souffle. Au moment où je vous écris se post, je revois encore cette scène incroyable où les apprentis sorciers se rendent à l’école dans leur barque et que nous distinguions Poudlard en arrière-plan.

harry potter 1_10

harry potter 1_12

J’en ai encore des étoiles dans les yeux aujourd’hui et j’espère de tout cœur vous avoir fait passer une visite virtuelle haute en magie et en émotion. Je souhaite à tout le monde de vivre cette expérience au moins une fois dans sa vie. Fans d’Harry Potter, vous en sortirez subjuguer. En attendant, moi, je dois prendre le hogwart express en direction de ma maison de moldue.