#17 Dans la cuisine de Lilie : le marbré au chocolat du goûter

Le marbré au chocolat, ce petit gâteau tout moelleux qui me rappel tant mon enfance. Celui ou l’on n’était pas obligé de choisir entre la vanille ou le chocolat, on avait les deux et on était les plus heureux du monde.

Alors aujourd’hui je vous montre cette recette de marbré qui vous ramènera en enfance.

Les ingrédients pour un marbré au chocolat :

  • 180 g de sucre en poudre
  • 4 œufs
  • 120 ml de crème liquide entière 30 % de matière grasse minimum
  • 225 g de farine
  • 110 g de chocolat noir
  • 110 g de beurre
  • 1 cc d’arôme de vanille
  • 1 sachet de levure chimique.

Les étapes de la recette :

 

Premièrement fouettez les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez ensuite la crème liquide et l’arôme de vanille puis mélangez une nouvelle fois. Versez maintenant la farine et la levure chimique et fouettez le mélange jusqu’à obtention d’une pâte bien homogène. Versez la moitié de la pâte dans un autre bol.

Faites fondre le chocolat noir au micro-ondes avec la moitié du beurre (55 g) et faite fondre le beurre restant séparément.

 

 

Dans un des saladiers versez le beurre fondu, et dans l’autre, le mélange beurre et chocolat. Mélangez vos deux préparations jusqu’à obtention de deux mélanges bien homogène.

Préchauffez votre four à 180°c

 

Versez vos deux pâtes dans le moule beurré de votre choix en alternant bien les couches chocolat et vanille. Enfournez votre marbré à 180 °C pendant une vingtaine de minutes. N’oubliez pas l’astuce du couteau pour voir si votre gâteau est bien cuit.

 

marbré fini 3.jpg

Et voilà, votre marbré est prêt à être dégusté pour se remémorer les plus beaux souvenirs de notre enfance.

MARBRE 4 FINI

Je vous dis à très bientôt pour une recette gourmande, en attendant, vous pouvez me retrouver sur mes réseaux sociaux (twitter : @lilieleblog instagram : @aupaysdelilie et maintenant sur la page Facebook du blog pour retrouver des recettes et photos de mes créations exclusives à la page : @aupaysdelilie) Venez mettre un petit pouce bleu pour mon plus grand bonheur.

À très bientôt,

logo-lilie-final

Joyeuses pâques ! Des cupcakes au kinder

Pâques est une fête que j’adore célébrer. Depuis ma plus tendre enfance, les cloches sonnent et les enfants cours chercher les œufs en chocolat dans le jardin. Cette tradition familiale qui se faisait dans le temps chez mes grands-parents à la campagne, se poursuit maintenant dans le jardin en Charente, avec toujours autant de rire et de bonne humeur. J’ai beau avoir 24 ans bientôt, je ne me lasse pas d’aller chercher les « cocos » avec mes petits-cousins et nos paniers en osiers.

Cette année, j’avais envie de surprendre tous le monde avec quelque chose et ça se devait d’être gourmand, si non, ce n’est pas vraiment pâques hein ?

C’est donc avec grand plaisir que je vous présente ces petits cupcakes en forme de lapin tout mignon. Un gâteau au chocolat extra-moelleux avec une petite surprise à l’intérieur et une crème au beurre onctueuse.

Les ingrédients pour 12 cupcakes :

Pour le gâteau :

  • 2 œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 35 g de cassonade
  • 125 ml de lait
  • 125 g de farine
  • 45 g de poudre de cacao non sucrée
  • 2 cc de levure chimique
  • 1 Cs d’arôme de vanille
  • 1 Cs d’huile de tournesol
  • Des choco bons

Pour la crème au beurre

  • 150 g de beurre mou
  • 300 g de sucre glace
  • 2cs de lait
  • 1cs d’arôme de vanille

Les étapes de la recette :

Préparons premièrement le gâteau au chocolat. Dans un saladier ou dans le bol de votre batteur mélangez les œufs avec le sucre et fouettez jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Incorporez alors le lait et l’arôme de vanille et mélangez. Mettez ensuite toutes vos poudres (la farine, la levure et le cacao) puis mélangez jusqu’à obtention d’une pâte bien lisse et homogène. Versez maintenant votre cuillère d’huile et le gâteau au chocolat est près.

Préchauffez le four à 180 °C

Pour les cupcakes, alignez vos caissettes en papier dans un moule à muffin et versez une cuillère à soupe de pâte dans chaque moule. Disposez ensuite un choke bon au centre de chaque cupcake et continuez à verser la pâte jusqu’au 3/4 du moule.

Enfournez vos cupcakes pendant une dizaine de minutes à 180 °C. Pour la cuisson, si la lame d’un couteau ressort entièrement sèche lorsque vous la plantez dans le gâteau, alors c’est qu’il est cuit.

Enlevez ensuite vos cupcakes du moule et laissez les refroidir.

Préparons ensuite la crème au beurre. Dans un saladier ou dans le bol de votre batteur, battez votre beurre pendant au moins 5 minutes jusqu’à ce qu’il blanchisse. Incorporez ensuite la moitié de votre sucre et battez à petite vitesse jusqu’à ce que le sucre soit bien incorporé. Répétez l’opération avec la deuxième moitié de sucre. Ajoutez le lait et l’arôme de vanille. Votre crème doit être très onctueuse et bien lisse.

Laissez votre crème quelques minutes au réfrigérateur avant de la pocher sur les gâteaux.

CUPCAKE 2cupcakeSS

Passons au dressage. Premièrement, couper le dessus de vos cupcakes s’ils n’ont pas gonflé très droit puis remplissez votre poche à douille avec de la crème au beurre. Pochez votre crème sur le dessus des cupcakes comme vous le souhaitez. (J’ai utilisé une douille canneler). Couper un chocobon en deux puis placez-le au dessus pour faire des oreilles de lapin, décorez avec des perles en sucre pour faire le nez des lapins et voilà, vos cupcakes de pâques sont adorablement mignon et surtout très bon.

CUPCAAAAAKE

Je vous souhaite un merveilleux weekend de pâques. Mangez beaucoup de chocolat et prenez bien soin de vous. Plein de bisous,

logo-lilie-final

#15 Dans la cuisine de Lilie : Le Tiramisu traditionnel.

Le tiramisu, mon dessert fétiche ! J’ai rarement l’occasion d’en manger des excellents et le dernier était à Rome à l’osteria da fortunata, à tomber ! (retrouvez mon avis sur le restaurant juste ici).

Le tiramisu que je mangerai sans faim est celui d’une amie de la famille. Elle le fait divinement bien et chaque fois que j’en mange, je me suis dit que je serai incapable d’en faire un aussi bien, alors je n’essayais pas, mais pour l’anniversaire de ma maman, elle m’a mise au défi. Alors, on met le tablier, on relève les manches et on relève le défi !

 tiramisu 1 .jpg

Les ingrédients pour un Tiramisu (6 personnes) :

  • Environ 24 biscuits cuillères;
  • 250 g de mascarpone;
  • 3 œufs;
  • 75 g de sucre;
  • Du café bien froid. (Deux grands expressos);
  • Du cacao en poudre non sucré.

Les étapes de la recette :

Avant toute chose, n’oubliez pas de faire votre café et de le laisser refroidir.

 

Commençons par la crème Mascarpone. Pour cela, cassez les œufs et séparez les blancs des jaunes. Dans un premier temps, fouettez les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume.

Incorporez ensuite le mascarpone à cette préparation. Fouettez encore quelques minutes à forte vitesse pour que la crème soit bien ferme. Ensuite, montez en neige les blancs. Une fois les blancs montez, mélangez-les à la première préparation à l’aide d’une spatule. (Il est important de ne pas utiliser le fouet et d’y aller doucement, si non, vos blancs perdront toute leur texture.)

 

Une fois la crème Mascarpone réalisée, c’est le moment du dressage.

TIRAMISU 8

 

Imbibez premièrement vos biscuits cuillères dans le café et placez ces derniers dans un plat à gratin. Il faut les laisser quand même tremper pendant plusieurs secondes, si non votre tiramisu n’aura pas goût de café, après, il faut juste essayer de le doser comme on l’aime. (Pas trop non plus, si non vos biscuits ne se tiendront plus)

 

 

Mettez ensuite une couche généreuse de crème mascarpone et répétez l’opération. Saupoudrez maintenant de cacao non sucré la dernière couche de crème.

TIRAMISU FINAL.jpg

Laissez votre tiramisu au frais idéalement une nuit. Ensuite, vous avez plus qu’à vous régaler. J’en piquerai bien une part, mais je vais quand même devoir attendre les invités.

Je vous retrouve mercredi avec un autre article de la série #lesaperosdelilie. En attendant, je vous fais plein de bisous. Retrouvez-moi sur les réseaux sociaux (instagram: @aupaysdelilie twitter: @lilieleblog)

À très bientôt,

logo lilie final

4 jours à Rome : mes coups de coeur et bonnes adresses. Carnet de voyage.

rome 44

Capture d’écran 2018-03-01 à 18.04.34.png

Capture d’écran 2018-03-01 à 13.54.07.png

Je ne sais pas vous, mais je suis plutôt du genre organisée (vos mieux pour mon futur métier je crois ahah). Avant de partir dans un pays, même si je connais un peu, j’ai besoin de savoir où je mets les pieds. Les incontournables de la ville, les lieux insolites, où se restaurer, mais surtout, l’histoire. Je suis de nature très curieuse et si vous adorez l’histoire comme moi, alors Rome est fait pour vous. J’utilise toujours des guides papiers et ceux que je préfère sont les lonely planet. Ils sont vraiment complets, avec beaucoup d’illustrations, c’est ce que j’aime.

Avant de partir, il y a tout de même certaines choses à savoir :

  • La monnaie : l’euro (pas de frais sur les cartes bancaires sauf à certains distributeurs)
  • les prises : prévoyez un adaptateur de type F / L
  • Plus de surtaxe téléphonique pour l’Europe
  • Les tailles de vêtements ne sont pas les mêmes qu’en France (ne complexez spas !)

Capture d’écran 2018-03-01 à 17.50.42.png

Vous trouverez de nombreuses solutions pour séjourner dans la capitale italienne. Air bnb, hôtels, chambres d’hôtes, auberges de jeunesse ou encore camping vous avez l’embarra du choix pour trouver un petit nid douillet.

Je vous déconseillerai toutefois notre hôtel. C’était la partie catastrophique de notre séjour. Le Domus Sessoriana nous vendait du rêve sur les photos du site internet, mais malheureusement, à l’arrivée, les chambres insalubres étaient beaucoup moins cool, je vous passe les détails…

Capture d’écran 2018-03-01 à 13.54.22.png

article rome 8

Vous allez me dire, il faut être cruche pour ne pas savoir les incontournables de Rome, tout le monde connaît le colisée, mais il fait bon parfois de rappeler les choses, alors voici selon moi, les incontournables, les monuments à ne pas manquer, et ceux qui valent tout de même un petit coup d’œil.

ROME 8.jpg

Le top 10 des monuments et sites historiques : 

  • Le Colisée avec le forum romain et le mont palatin (Vous pouvez découvrir la visite en image sur le blog juste ici).
  • La basilique Saint Pierre
  • Le Vatican et la chapelle Sixtine
  • Le panthéon
  • Le capitole
  • le monument à Victor Emmanuelle II
  • La fontaine de Trevi
  • Les thermes de caracalla
  • La galerie borghese
  • La via appia antica

Vous pouvez retrouver de nombreuses photos sur mon premier article sur Rome juste là

ROMEEE.jpgarticle rome 11

Les plus belles places de Rome :

  • La place Saint Pierre;
  • la place Navone;
  • La place d’Espagne;
  • La place Barberini;
  • La place de Venise;
  • La place du peuple (beaucoup de gens en font tout un plat mais je n’ai rien vu d’extraordinaire dans la place du peuple, je vous laisserais donc juger par vous- même).

trevi rome ??.jpg

Côté shopping : 

  • La via del corso (l’équivalent des champs Élysée à Paris ou la rue Sainte Catherine de bordeaux, vous y trouverez toutes les plus grandes chaÎnes de magasins);
  • La via de condotti (rue parfaite pour le shopping de luxe);
  • Via del Tritone avec une mention spéciale pour les magasins blue sand et Sandro Ferrone pour les femmes.

Quand c’est les soldes à Rome, ça l’est vraiment ! Ce ne sont pas les petits rabais Français lors des soldes d’été et d’hiver. J’ai d’ailleurs  fait de très bonnes affaires.

  • La bottega del marmoreo : toute petite boutique située dans la célèbre via Margutta, qui est le symbole de la vie artistique romaine où l’on trouvait autrefois l’appartement de Picasso ou encore Truman Capote. Du sol au plafond, vous découvrirez des plaques de marbre aux nombreux aphorismes et situations gravées en latin ou en italien. Vous pourrez repartir avec ce sublime souvenir romain pour 15 €*.

Capture d_écran 2018-03-05 à 15.48.37

 

Capture d’écran 2018-03-01 à 13.54.15.png

ROMMMMMME.jpg

Rome est une ville extraordinaire, et pour beaucoup de chose. L’histoire est prédominante dans ce musée à ciel ouvert, mais l’ambiance que dégage la ville est splendide. Toutes ces petites ruelles escarpées, les innombrables routes en paver qui donnent un charme fou à la ville.

pinochio 1 pinochio 2 ROME 21.jpggelato Capture d_écran 2018-02-18 à 12.43.36

Voilà donc quelques petites choses qui m’ont frappée plus que d’autres, et que j’ai aimé par-dessus tout lors de notre voyage :

  • Admirer toutes les anciennes fiat 500;
  • Manger une gelato digne de ce nom;
  • Flâner sur la via margutta et admirer toutes ses galeries d’arts et le magasin de marbre La bottega del marmoraro;
  • Déguster des bons petits plats comme je les aime (pâte fraîche, pizza, charcuterie, tiramisu…);
  • Boire un verre en terrasse sur la place Navone;
  • Visiter le Colisée et ces alentours, être époustouflée par toute l’histoire;
  • Toutes les petites boutiques dédiées à pinocchio;
  • Le jeter de pièce dans la fontaine de Trevi;
  • Monter les escaliers de la trinité des monts;
  • Rentrer dans l’église qui se trouve sur la place Navone.

ROME PALATIN 1.png

Capture d’écran 2018-03-01 à 13.54.27.png

La gastronomie est une institution à Rome, on y trouve de très nombreux restaurants, mais c’est comme partout, il faut y trouver des pépites. Pour ceux qui connaissent le nord de l’Italie, si vous allez à Rome un jour, vous verrez que ce n’est pas la même gastronomie, certaines recettes changent mais cela reste à tomber par terre.

Si vous êtes comme moi, raide dingue de la gastronomie et de la pâtisserie, vous y trouverez votre bonheur. Les pâtes fraîches, les pizzas au feu de bois, des desserts délicieux et les merveilles du goûter, voici quelques endroits où je me suis rendu lors de mon séjour et qui ont été approuvées par toute ma petite famille :

  •   osteriaL’osteria da fortunata : Je pense que c’est mon plus gros coup de cœur coté restaurant. Je l’ai trouvé en fouillant désespérément les pages google avant de partir et c’est une petite pépite. Un restaurant merveilleux où les femmes de la maison font les pâtes à la main dans la vitrine du restaurant. Très bon frito misto de légumes, des pâtes al dente comme on les aime (de nombreuses formes et garnitures au choix) et un tiramisu de la mort qui tue. C’est un restaurant où l’on retrouve beaucoup de locaux et le personnel est très accueillant. Petit conseil, essayez de réserve car c’est toujours bondé de monde.Capture d’écran 2018-03-05 à 15.14.26.png
  • Risotteria Melotti Roma : Je ne le savais pas avant d’y aller mais ce restaurant n’est pas le seul dans le monde, il y a en a trois ou quatre et celui de Rome est juste génial. Le personnel était génial. Il y en a vraiment pour tous les goûts, les assiettes sont copieuses. En guise de pain, sont servis des galettes de riz salé (c’est dé-li-cieux) et du pain à la farine de riz. Le petit plus, le riz est cultivé et produit par la famille créatrice du restaurant. Je crois qu’il est même possible d’en acheter sur place. Côté dessert, la carte est assez complète et encore une fois entièrement à base de riz. Le cœur coulant au chocolat est très bon ainsi que la crêpe de riz au nutella. Nous avons passé une excellente soirée. Le seul bémol, le restaurant se trouve dans une toute petite ruelle et nous avions mis je ne sais pas combien de temps à le trouver.

Capture d_écran 2018-03-05 à 15.18.13

  • La prosciutteria cantina dei papi :Capture d’écran 2018-03-02 à 22.23.59.png Comment vous dire que ce petit restaurant est une pure tuerie. Le midi comme le soir, ce restaurant est génial. Vous pouvez déguster des sandwichs à emportés, où comme nous l’avions fait, des planches de dégustation de différentes tailles, nous avions prix la plus grande pour 5 personnes et on c’est tous régalés. (Assortiment de charcuterie, fromage, brushetta et légume) déguster avec du bon pain et une petite bière nous avions trouvé sa génial pour notre premier vrai repas romain. Attention, la salle est très petite il vous faudra donc attendre un petit peu. Le personnel est extrêmement gentil et le service va très vite.

Capture d’écran 2018-03-05 à 15.11.28.png

Capture d’écran 2018-03-01 à 16.40.54.png

Quand on voyage, on n’a pas toutes nos petites habitudes du quotidien, alors voici quelques petits trucs qui ont facilité notre vie de visiteurs lors de notre voyage à Rome :

  • Les billets de transport : les transports sont très peu onéreux comparé aux transports Parisien, pour vous donner un aperçu, nous avons payé 18 € le billet de 72 heures par personne et valable pour tous les transports de la ville (métro, tram, bus).

Même si l’on marche énormément pour découvrir la ville, les transports nous ont sauvé la vie plus d’une fois. La ville est très bien desservie.

  • roma_pass_1-e1427506908471Le ROMA PASS : le Pass est extrêmement intéressant quand vous voulez faire beaucoup de musées. Vous pouvez en savoir plus en regardant sur le site juste ici.
  • Les visites guidées : Nous n’étions pas pour une visite guidée du Colisée mais on c’est finalement laissez tenté en voyant la file d’attente interminable. Enfin de compte, c’était génial. On a appris extrêmement beaucoup de choses que l’on n’aurait pas su tout seul, on a un point de vue plus historique et c’est ce que j’ai aimé. Vous pouvez d’ailleurs découvrir mon article dédié à cette visite juste ici.
  • METTRE DE BONNE CHAUSSURE AHAH

Pour retrouver toutes mes adresses coups de cœur et les incontournables de Rome vous pouvez me suivre sur Mapstr  @amelie.mescolotto

Capture d’écran 2018-03-05 à 20.59.36.png

Capture d_écran 2018-03-01 à 18.52.52

 

*BLOOPERS : Quand Mickey veut absolument être sur les photos du blog et d’instagram ! (@aupaysdelilie)

Ciao Roma #2 le Colisée, le forum romain et le mont palatin.

Ce que j’aime le plus à Rome, c’est le côté historique. Que ce soit dans le quartier de la Rome antique ou non, il y a toujours quelque chose qui nous rappelle l’histoire. Une façade, un monument, une rue, une place. Où que l’on se promène, il y a un quelque chose qui raconte une histoire.

rome 1

C’est sans hésitation que je distinguerais le Colisée et ce qui l’entour comme le symbole de la Rome antique. Lors de la visite, c’est comme si le livre commençait dès le grand portail du mont palatin, que l’on entrait dans l’histoire et que l’en en ressortait quelques heures plus tard, par la porte de la mort du Colisée.

ROME PALATIN 3.png

On entre dans le berceau de Rome part les escaliers de l’une des 7 collines qui abritait autrefois les demeures des plus grands empereurs. On en découvre là, les ruines de l’ancienne piazza Navona, Le stade de Domitien qui abritait des courses de chars à l’époque.

ROME 7.jpg

On poursuit notre chemin pour découvrir les ruines d’une piscine gigantesque, puis une terrasse qui nous offre une vue sur le Circus Maximus, ou du moins ce qu’il en reste.

circus.jpgROME 6On prend un bon bol d’air frais en admirant l’horizon, qui nous dévoile la splendeur de la capitale italienne. On tourne à gauche, à droite, on s’engouffre dans les ruines toutes plus impressionnantes les unes que les autres.

rome 35.jpg22222222.jpgROME PALATIN 1.pngLes pages de ce livre d’histoire tournent, et nous plongent encore et encore dans la Rome antique. On reprend notre route dans les jardins du palatin, qui nous mène, en descendant, vers le forum romain.

ROME "§.jpgROME PALATIN ''''.jpgTous ces arcs, toutes ces colonnes qui sont encore debout à couper le souffle. On imagine cette zone, autrefois inhospitalière, comme étant le centre politique, économique et religieux de la ville de Rome. On peut y admirer l’ampleur colossale de l’amphithéâtre Flaviaine, baptisée maintenant Colisée.

rome 3.jpgLe forum romain abrite quelques temples majestueux comme celui d’Antonin et de Faustine, le Temple de Vesta et sans doute le plus connu, celui de Romulus. À côté de ce dernier nous y trouvons la gigantesque basilique de Maxence et Constantin.

Avant de tourner une autre page de ce livre d’histoire, nous nous arrêtons en face de l’arc de Titus, construit par l’Empereur Domitien en l’honneur de son frère Titus et de son père Vespasien.

rome palatin 555.jpgNous voilà maintenant, marchant sur la voie sacrée, on y découvre à gauche les restes d’une ancienne basilique, et de l’autre, les fameuses trois colonnes, vestige du temple des Dioscures.

ROME 18.jpgROME 555.jpgEn sortant du forum romain, toujours part la voie sacrée, nous tombons directement sur le Colisée. Dès la vision de sa façade, nous imaginons tous ces spectateurs entrant dans l’amphithéâtre pour ces spectacles sanglants, toute cette cohue autour du monument et ces hommes et animaux morts sacrifiés à l’intérieur.

rome colisée.jpgROME 16.jpgOn entre par la porte d’honneur, où tous les combattants, les gladiateurs, entraient lors des combats. Aussitôt dans l’arène, quelque chose, des flashs, nous vient en tête, et nous pouvons très bientôt imaginer tous ces gens, assis ou debout, encourageant leurs favoris qui étaient dans l’arène. Nous pouvons imaginer enfin tous ces combats d’homme ou de bêtes qui sortait vainqueur, ou malheureusement, prise au piège.

ROME 15.jpgPlus bas, ce qui servait de « coulisse » aux hommes et animaux paraît gigantesque, qui ne fini jamais, c’est comme un labyrinthe dans lequel on est coincé, sans issues.

ROME 17.jpg

Le livre d’histoire se ferme lorsque nous redescendons les cinquantaines de marche pour sortir par l’un des immenses arcs qui encercle le Colisée.

logo lilie final